OTAN 2030 : 138 recommandations pour bâtir l’Alliance atlantique de demain. Plus politique et plus réactive

(B2) Le rapport des sages rendu public ce mardi (1er décembre) entend dessiner les contours d’une Alliance atlantique plus politique et capable de résoudre en interne ses différends Ce rapport n’est qu’un élément parmi d’autres du processus de réflexion lancé

Josep Borrell s'exprimant à la sortie du dernier conseil des Affaires étrangères, en juillet dernier (Crédit : Consilium)

Josep Borrell veut jouer la carte de la continuité (questionnaire du Parlement)

(B2) Le candidat au poste de Haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, veut faire de l’unité des 28 sa priorité première. Un point qu’il devrait développer lors de son audition

Entre Conseil et Commission, la guerre du consensus est rallumée

(B2 – exclusif) Lorsqu’il débat sur des questions internationales, trop souvent le Conseil utilise la règle du consensus, au lieu d’utiliser les règles du Traité. Le président de la Commission Jean-Claude Juncker tape du poing sur la table Cette question

Brüsszel, 2017. december 7. A Külgazdasági és Külügyminisztérium (KKM) által közreadott képen Szijjártó Péter külgazdasági és külügyminiszter beszédet mond a jogállamiság magyarországi helyzetéről tartott meghallgatáson az Európai Parlament (EP) belügyi, állampolgári jogi és igazságügyi szakbizottsága (LIBE) ülésén Brüsszelben 2017. december 7-én. MTI Fotó: KKM

Jérusalem. La Hongrie fait cavalier seul et bloque toute déclaration au nom des 28

(B2) La Hongrie l’a dit clairement à ses différents partenaires : elle ne donne pas son accord à une déclaration faite « au nom des 28 » sur Jérusalem, pour condamner, ou au moins regretter la déclaration du président américain,

l'atrium - salle de presse du sommet européen (© NGV / B2)

Sommet spécial du 27 mai. A la recherche du consensus

(BRUXELLES2) Le Conseil européen, mardi (27 mai), sera une réunion un peu exceptionnelle tant dans son format et que dans son objet ou son contexte. Tout d’abord, c’est un conseil informel. Ne seront ainsi invités que les membres du Conseil

Jens Stoltenberg nommé à la tête de l’OTAN. Retour sur une nomination « éclair »

(BRUXELLES2) La nomination du Norvégien Jens Stoltenberg comme prochain secrétaire général de l’OTAN (qui confirme nos informations, lire : Un Norvégien à la tête de l’OTAN ?) a été avalisée, rapidement, lors d’une simple réunion des ambassadeurs de l’OTAN (NAC),