Inde, Chine, USA, Turquie, Russie… L’Union doit trouver un équilibre dans ses relations avec le reste du monde (A. Santos Silva)

(B2 – exclusif) C’est à bonne distance que Augusto Santos Silva nous accueille à la représentation du Portugal. Dans un français chantant, le ministre des Affaires étrangères (dont le pays détient la présidence tournante de l’Union) cherche toujours le mot

Carnet (11.12.2020). Confidentiels. MFF 2021-2027. Défense. Équipements. Sanctions. Diplomatie UE. Crises. Voisinage. Sécurité. Pouvoirs. People

(B2) Le sommet européen, en présentiel, a été long, mais riche en accords : sur le futur des relations avec la Turquie, sur le climat, sans oublier le cadre financier budgétaire pluriannuel (MFF 2021-2027). Pour le Brexit, il faudra attendre

Carnet (18.11.2020). Confidentiels. A la une : retrait américain. Défense. Opérations. Diplomatie. Sanctions. Zones de crises. Voisinage. Sécurité. Pouvoirs. People (v2)

(B2) La décision américaine de retrait de quelques milliers de soldats d’Afghanistan et d’Iraq sera-t-elle le signal pour les Européens d’un réengagement dans ces pays, ou d’une décision similaire ? … On penche pour cette seconde option.  A la Une

Carnet (11.11.2020). Confidentiels. Défense. Diplomatie UE. Crises. Sécurité. Pouvoirs. People

(B2) La Russie a effectué une manœuvre dont elle seule a le secret. Elle a laissé, sur le côté, ses partenaires américain et français, pour négocier un cessez-le-feu au Haut-Karabakh entre les frères ennemis du Caucase avec son adversaire-partenaire turc.

Carnet (06.11.2020). Confidentiels. Défense. Diplomatie UE. Crises. Voisinage. Schengen. Terrorisme. Pouvoirs. People

(B2) La démission du président du Kosovo Hashim Thaci et son incarcération à la la Haye en compagnie de plusieurs autres anciens leaders de l’UCK comme les perquisitions (toujours en cours) au Kosovo peuvent être perçues comme une nouvelle volonté

Carnet (16.10.2020). A la Une Sommet européen. Confidentiels. Défense. Missions PSDC. Sanctions. Diplomatie UE. Droits de l’Homme. Crises. Pouvoirs. People

(B2) Un nuage noir pèse sur les relations avec le Royaume-Uni. Les ’27’ appellent à se préparer au pire © Confidentiels © Missions au Mali. Les ambassadeurs du COPS ont donné leur feu vert mardi (14.10) à la reprise des

Carnet (07.10.2020). Confidentiels. Défense. Sanctions. Diplomatie UE. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) La volonté de rouvrir la ville balnéaire de Varosha, dans la partie de Chypre occupée par les Turcs, est un nouvel accroc dans les relations avec Ankara. Les leaders européens vont devoir manier l’art de la litote pour continuer

Carnet (01.07.2020). Confidentiels. Défense. Diplomatie UE. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) La quatrième conférence pour la Syrie, virtuelle cette année, s’est conclu mardi soir à Bruxelles avec au compteur près de sept milliards d’euros de promesses de dons pour les 5,5 millions de réfugiés syriens et les pays voisins qui

Duda veut davantage de soldats US en Pologne, Trump répond pourquoi pas

(B2) En pleine campagne électorale pour son renouvellement, le président polonais est venu plaider à Washington, mercredi (24 juin), pour le renforcement de la présence militaire US en Pologne profitant de l’annonce d’un retrait US d’Allemagne L’objectif de renforcer la

Coupe sévère dans l’Initiative US de défense en Europe. Moins 1,5 milliard. Trump tape là où cela fait mal

(B2) Plus qu’un réel horizon budgétaire, la proposition de Donald Trump est un message. En réduisant drastiquement l’enveloppe consacrée à la réassurance des Européens face à la Russie, il se montre particulièrement clair : débrouillez-vous L’Europe n’est pas une priorité

Le plan de paix US pour le Moyen-Orient accueilli avec prudence par les Européens. D’abord analyser, ensuite réagir

(B2) La « vision » américaine pour la paix entre Israël et la Palestine ne provoque ni de grands émois ni de grand élan d’enthousiasme, du côté européen. Les Européens veulent prendre leur temps pour l’étudier avant de réagir La

Les six points du plan de paix pour le Moyen-Orient des Américains qui posent problème

(B2) Présenté mardi (28 janvier) à 18h (heure de Bruxelles), en présence du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le plan américain entend régler une bonne fois pour toute les querelles israélo-palestiniennes qui minent le Moyen-Orient depuis plus de 70 ans.

N°79. L’Union européenne face à l’escalade du conflit entre l’Iran et les États-Unis en Irak

(B2) Les tensions entre l’Iran et les États-Unis ont franchi un cap supplémentaire début 2020 avec des escarmouches militaires sur le sol irakien. Une période de grande incertitude s’ouvre au Moyen-Orient Les préliminaires Vendredi 27 décembre 2019, à 7h20 locales

N°77. La réunion au sommet de l’OTAN à Londres (3 et 4 décembre 2019)

(B2) Apogée des tensions entre alliés, la réunion au sommet des leaders de l’OTAN à Londres les 3 et 4 décembre permet de voir que, malgré des remontées budgétaires, point majeur de contentieux entre USA et Europe, l’essentiel est ailleurs,

Entre Américains et Français, la vraie question de la stratégie à long terme de l’OTAN se pose

(B2) L’apparence est sauve. Les chefs d’États et de gouvernement de l’Alliance atlantique réunis à Londres ont pu célébrer les 70 ans de l’organisation. En coulisses, cependant, la fête est assombrie par les désaccords. Faut-il dépenser plus ou penser stratégie

L’Union européenne appelle la Turquie à mettre fin à son intervention en Syrie. L’OTAN bafouille. Donald Trump s’embrouille.

(B2) De façon claire et nette, les Européens, unis, demandent à la Turquie de cesser son action militaire. L’OTAN reste beaucoup plus ambigüe. Le président américain Donald Trump tente maladroitement de faire machine arrière. Trop tard, le Turc Recep Tayip

Stupeur chez les Européens après l’annonce de Donald Trump de retrait américain du Nord-Syrie au profit des Turcs

(B2) Le dernier entretien téléphonique de Donald Trump avec son homologue turc Recep Tayip Erdoğan dimanche (6 octobre) a provoqué stupeur et incompréhension dans les rangs européens Fidèle à ses habitudes de mener tout seul la diplomatie, le président américain

Andrej Duda et Donald Trump en discussion lors de la signature de la déclaration (crédit : MOD Pologne)

Pologne et USA signent leurs fiançailles. Déclaration sur le renforcement des troupes US en Pologne

(B2) Les présidents polonais Andrzej Duda et américain Donald Trump ont signé lundi (23 septembre) à New-York une déclaration sur l’approfondissement de la coopération en matière de défense. Nouvelle étape avant le déploiement de 1000 soldats US supplémentaires en Pologne

Des taliban se rendent à l'armée afghane en 2010 (©ISAF)

Afghanistan : les Européens doivent coopérer avec les Américains, mais aussi avec les Russes et les Chinois (Didier Chaudet)

(B2) Début septembre, Donald Trump annonçait la fin des négociations avec les Taliban, suite à un énième attentat. À quelques jours de l’élection présidentielle, les négociations sont-elles finies ? La paix est-elle possible ? Quel rôle peuvent jouer les Européens

(crédit : Elysée)

La visite surprise de Zarif à Biarritz. Objectif : un nouvel accord nucléaire, dit Macron. Vas-y, souffle Donald Trump

(B2) « La route est difficile. Mais cela vaut le coup d’essayer. » C’est en ces termes que le ministre iranien des Affaires étrangères a quitté Biarritz dimanche (25 août) après des discussions avec des responsables français et européens. Les

Dr. Seyed Mohammad Kazem Sajjadpour (Crédit : B2/Coline Traverson)

L’Europe doit résister aux États-Unis fauteurs de troubles, selon un diplomate iranien (S. Sajjadpour)

(B2) L’Iran, l’Europe et l’accord sur le nucléaire JCPOA paient le prix de l’attitude des États-Unis, cet acteur prépondérant sur la scène globale qui tente d’imposer sa vision à tous les autres. C’est le constat que pose le Dr. Seyed

Les USA mettent 1000 soldats de plus pour une présence ‘durable’ en Pologne. Trump et Duda signent

(B2) Mille militaires américains supplémentaires seront déployés « à court terme », en plus des 4500 militaires actuellement déployés en Pologne « par rotation ». Une déclaration a été signée en ce sens mercredi (12 juin) par les deux présidents Donald