Des règles pour encadrer l’utilisation de l’intelligence artificielle selon ses risques

(B2) L’intelligence artificielle doit être digne de confiance. C’est du moins la volonté exprimée par la Commission européenne qui entend réglementer la conception comme l’utilisation de l’intelligence artificielle selon ses potentiels risques. Le sujet est réapparu il y a peu

Jorge Domecq dans ses fonctions avec Ursula von der Leyen (crédit : Conseil de l'UE - septembre 2019)

La médiatrice européenne enquête sur la nomination de Jorge Domecq à Airbus. Risque de conflit d’intérêt

(B2) La médiatrice européenne, Emily O’Reilly, met les pieds dans le plat. La nomination de l’ancien directeur de l’agence, Jorge Domecq, chez le principal industriel européen est dans son collimateur. Plus généralement, la proximité de l’agence européenne de défense avec

Intelligence artificielle : la ligne rouge sur les robots tueurs franchie ?

(B2) Le Parlement européen demande de garantir un contrôle humain sur les armes autonomes et, plus généralement de l’usage militaire de l’intelligence artificielle. Une position ferme,  jugée cependant encore trop faible pour certains Le rapport ‘Lebreton’ (1) sur l’usage de

L’humain au coeur de l’intelligence artificielle militaire. La ligne fine recommandée par le Parlement européen

(B2) L’utilisation de l’intelligence artificielle par les armées doit être limitée. Mais son développement encouragé. Ce sont les deux bornes  posées par le Parlement européen Le rapport d’initiative adopté (mardi 20.10) vise à poser « un cadre d’aspects éthiques en

Intelligence artificielle. Le Parlement demande un contrôle des utilisations militaires

(B2) Avec le développement des projets liés au Fonds européen de défense (FEDef) et de la coopération structurée permanente (PESCO), l’intelligence artificielle devient une question centrale de la défense. Qui mérite un cadre réglementaire spécifique L’avis de la commission AFET

Le Fonds européen de défense (FEDef) 2021-2027 (fiche) (v2)

(B2) Le Fonds européen de défense traduit l’ambition des Européens de développer leur industrie de défense. C’est la première fois qu’un financement européen a cet objectif. Il est entré rétroactivement en vigueur le 1er janvier 2021 pour sept ans  Ce

S. Goulard (crédit : Commission européenne)

Questionnaire du Parlement : des réponses de Sylvie Goulard plutôt banales et parfois floues

(B2) Les réponses écrites de Sylvie Goulard, la candidate commissaire à l’Industrie, balaient toutes les priorités de son activité, notamment la défense et l’espace. Les propos restent marqués par une forte empreinte bureaucratique, voire sont banaux. C’est dommage. Il est

L’Intelligence artificielle, nouvelle priorité pour la défense européenne

(B2 à Helsinki) Pour le dîner d’ouverture de leur rencontre semestrielle sur l’île de Suomenlinna, au large d’Helsinki, mercredi (28 août), les ministres de la Défense ont eu  un plat de résistance assez lourd : l’intelligence artificielle et les questions

(Crédit : EBS)

Un cadre éthique pour l’intelligence artificielle. 33 recommandations d’un groupe d’experts

(B2) L’Union européenne entre dans une « phase pilote » pour la définition des critères éthiques dans le développement de l’intelligence artificielle (IA). La commissaire chargée de l’économie numérique, Mariya Gabriel en a présenté les grandes lignes aujourd’hui Les 52

Fonds européen de défense (FEDef) : les derniers doutes du Parlement européen

(B2 – Exclusif) Le Parlement européen doit valider courant avril, l’accord obtenu avec le Conseil sur le Fonds européen de défense (FEDef) le 19 février, au terme d’un troisième trilogue. Mais dans les couloirs, la bataille est rude L’accord provisoire sur le

Le compromis atteint permet d'interdire les robots tueurs, mais pas les dispositifs auto-défensifs automatiques (crédit : Airbus helicopters)

Le compromis sur le Fonds européen de défense décortiqué. Principaux points, première analyse (V2)

(B2 – exclusif) Les négociateurs du Conseil et du Parlement sont parvenus dans la nuit (du 19 au 20 février 2019) à un accord sur le règlement du futur Fonds européen de défense pour la future période budgétaire 2021-2027. La

Elections 2019. Les commissaires européens en campagne devront respecter certains règles

(B2) La Commission européenne a adopté mercredi (6 février) « des orientations détaillées et concrètes » sur la conduite à tenir par les membres de la Commission faisant campagne en vue des élections au Parlement européen de mai prochain. Les

salle de réunion de l'Informelle Défense (crédit : MAE Slovaquie)

Intelligence artificielle. Les deux pistes de travail de l’UE

(B2 à Bucarest) Le débat entre ministres de la Défense lors de la réunion informelle de Bucarest le 31 janvier 2019 portait, entre autres, sur les avancées technologiques. Une discussion nécessaire Ce débat, tenu pour la première fois par les

L’Europe doit investir davantage dans l’intelligence artificielle

(B2) Les Européens doivent devenir leaders dans l’intelligence artificielle pour éviter de de devoir acquérir des capacités aux Etats-Unis, estime le général Riho Terras. Pour la commissaire Mariya Gabriel, l’Europe fait face à son « moment spoutnik » Les nouvelles technologies

Le refus d’entrée au Parlement européen des nationalistes russes justifié

(B2) Le Parlement européen doit-il être un lieu de débat pour des protagonistes internationaux ? Le tribunal de l’UE a tranché : c’est Non. En rejetant, lundi (20 novembre), les recours de deux responsables politiques russes — Andrei Petrov et

La Force protection des militaires fait partie des thèmes de recherche de l'action préparatoire (crédit : DICOD / EMA)

Recherche de défense. L’action préparatoire dotée pour 2017. Son cadre prédéfini…

(B2) La Commission européenne a fait une proposition formelle pour lancer « l’action préparatoire sur la recherche de défense ». Décision adoptée le 11 avril. Une décision un peu plus que financière L’objet de cette décision est principalement de définir

Drones : une rupture capacitaire qui oblige à une réflexion plus globale (De Rousiers)

(BRUXELLES2) Pour le général Patrick De Rousiers, chairman du Comité militaire de l’UE, si l’Europe doit remédier à « la rupture capacitaire » et développer des drones, elle ne doit pas perdre pour autant de vue certaines valeurs. Le général