L. Lamorgese (crédit : ministère italien de l'Intérieur)

Une petite mission de l’UE à Hodeida (Yémen) ?

(B2 – exclusif) Le projet est encore dans les limbes et en préparation. Le Service européen pour l’action extérieure prépare une petite mission d’assistance au Yémen, focalisée sur le port d’Hodeida. Ce ne sera pas une mission de type PSDC

(de gauche à droite) La Ministre suédoise des affaires étrangères, Margot Wallström, le Ministre yéménite des affaires étrangères, Khaled Al Yamani, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et le chef de la délégation d’Ansar Allah, Mohammed Abdel Salam. (Crédit : Suède)

Une trêve (presque) historique pour Hodeïda

(B2) Les armes se sont (presque) tues, mardi 18 décembre, à Hodeida, principal front du conflit qui fait rage au Yemen. Un silence, fragile (1), attribuable à l’entrée en vigueur de l’accord conclu entre le gouvernement et l’opposition houthie, à Stockholm,

(crédit : CICR / Yahya Arhab)

Yémen. L’Union européenne inquiète sur la situation humanitaire à Hodeidah. Pas de condamnation de la coalition arabe

(B2) La porte-parole de la Haute représentante de l’UE a exprimé jeudi (25 octobre) certaines inquiétudes sur l’offensive de la coalition arabe sur le port de Hodeidah, sans cependant la condamner expressément. « Les frappes récentes qui ont frappé Hodeidah

Un homme marche dans les décombres, sur la rive d'Hodeida (Crédit : CICR)

Yémen. L’UE demande un cessez-le-feu à Hodeida et soutient le plan de l’ONU

(B2) « Extrêmement préoccupés » de l’escalade de violence au Yémen, les ministres des Affaires étrangères de l’Union appellent à un cessez-le-feu autour la ville d’Hodeida. Dans les conclusions adoptées ce lundi 25 juin, les 28 proposent d’agir sur trois fronts (sécuritaire,