Pas de dommages et intérêts pour trois entreprises iraniennes mises sous sanctions par l’UE

(B2) Le Tribunal a successivement rejeté le 8 et 16 mai trois recours d’entités iraniennes qui réclamaient des dommages et intérêts (au total 1 milliard $) à l’Union européenne pour inscription abusive Si les affaires relatives aux sanctions prises dans

Carnet (17.05.2019). Confidentiels (IEI Norvège. COPS Bulgarie, Voyage USA, agenda. Hamas recours. Chef de la RACC). PESC (Weber). Opérations (EUTM Mali et Slovénie. Djibouti et Italie, EUFOR Altea changement). Défense (KDNS Rheinmetall, Royaume-Uni budget et radars. Portugal F-16). Diplomatie (Yemen paix. Venezuela intimidations. Soudan paix. UE-Asie centrale. UE-Myanmar). Voisinage (Tunisie rapport annuel). Sécurité (Irak-Allemagne combattants étrangers. Contenu en ligne appel de Christchurch, Etias). Pouvoirs (relations Macron-Merkel). Elections-Commission 2019 (Merkel, Kurz-Weber. Sondages Irlande et Lettonie)

(B2) Parus récemment : (blog) Un diplôme sur le renseignement lancé Faute de présence maritime, l’embargo sur les armes en Libye reste théorique La PESCO et le FEDef aident l’OTAN. Les USA bénéficient du marché européen. La réplique des Européens

Faute de présence maritime, l’embargo sur les armes en Libye reste théorique

(B2) La suspension de l’opération maritime européenne en Méditerranée (EUNAVFOR Med / Sophia) a une conséquence très claire : l’embargo sur les armes imposé contre la Libye reste théorique Trois fouilles sans suite Selon le dernier rapport d’EUNAVFOR Med, entre