A la recherche de quatre noms pour diriger l’Europe demain. Le mandat de Donald Tusk

(B2) Le diner informel des 28 Chefs d’État et de gouvernement s’est achevé mardi (28 mai) sans coup férir sur un constat unanime. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a été mandaté pour chercher un accord qui puisse rencontrer

Extraordinary meeting of the Conference of Presidents

Commission 2019. Le Parlement ne parvient pas à faire front uni face au Conseil européen

(B2) En prélude du Conseil européen, les leaders des groupes politiques voulaient envoyer un message clair et fort aux Chefs d’état et de gouvernement. C’est raté… Le message reste confus, fragilisé par l’absence de consensus sur un nom à proposer

Un conseiller spécial pour le Venezuela nommé par la Haute représentante de l’UE

(B2) La Haute Représentante de l’UE, Federica Mogherini, a annoncé ce mardi (28 mai) la nomination du diplomate et économiste Enrique Iglesias conseiller spécial pour le Venezuela. Un effort diplomatique pour accélérer le processus de sortie de crise au Venezuela

(crédit : Commission eur.)

Les Visegrad présentent Sefkovic à la tête de la Commission, ou comme Haut représentant. Un coup bas à Timmermans

(B2) Les quatre dirigeants du groupe de Visegrad (V4) — le Tchèque Andrej Babiš, le Polonais Mateusz Morawiecki, le Hongrois Viktor Orbán et le Slovaque Peter Pellegrini  — se sont mis d’accord pour présenter un candidat commun à la tête