À l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (17 février 2020) (v2)

(B2) La Libye — avec les actions européennes dans la suite du processus de Berlin (notamment l’opération EUNAVFOR Med) —, les relations UE-Afrique et les relations UE-Inde seront trois des sujets principaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères

MFF 2021-2027. La proposition ‘Michel’ : (un peu) décevante pour la défense

(B2) Le président du Conseil européen Charles Michel a présenté ce vendredi (14 février) sa contre-proposition chiffrée pour le cadre budgétaire (MFF) des sept ans à venir. Elle ne ravira pas vraiment les tenants d’une politique européenne de défense ambitieuse.

Carnet (14.02.2020). Confidentiels. Politique de défense. Équipements de défense. Sanctions. Diplomatie UE. Zones de crises. Sécurité. Pouvoirs. MFF 2021-2027. Spécial plénière Parlement européen.

(B2) Parus récemment : La revanche de Piave. L’Autriche-Hongrie bloque. L’opération Sophia dans l’impasse Libye. Le Conseil de sécurité des Nations unies endosse le résultat du processus de Berlin Coupe sévère dans l’Initiative US de défense en Europe. Moins 1,5

Le chef du groupe armé ougandais ADF mis à l’index par l’UE

(B2) Seka Baluku a été mis sous sanctions par l’Union européenne (interdiction d’entrée et de transit sur le territoire de l’UE et gel des avoirs) mercredi (12 février) avec effet le lendemain (13 février). Un acte qui transpose dans l’UE

Cambodge. La Commission passe à l’acte. Certaines préférences commerciales (bientôt) supprimées

(B2) Une partie des tarifs préférentiels dont bénéficie le Cambodge vont être retirés a décidé la Commission européenne, mercredi (12 février). Des « violations graves et systématiques des principes des droits de l’homme consacrés dans le Pacte international relatif aux

(Ministérielle Défense) Accord avec les Taliban : l’OTAN reste suspendue aux progrès américains

(B2) Retrait ou pas retrait d’Afghanistan. Le sujet est un peu tabou à l’Alliance atlantique. La discussion lors de la ministérielle défense des 12 et 13 février l’a prouvé. L’avenir de la mission Resolute Support est en pointillé. Les Alliés

Quatre pays s’engagent à fournir des services de communication par satellite militaire à l’OTAN

(B2) Les États-Unis se sont engagés, aux côtés de la France, l’Italie, le Royaume-Uni, à fournir désormais à l’OTAN des services essentiels de communication par satellite. L’accord a été signé officiellement en marge de la ministérielle défense de l’OTAN mercredi