Coup dur pour la police aux frontières hongroise. Budapest tenu de payer les temps de garde

(B2) Les policiers appelés en renfort pour assurer la surveillance des frontières dans le contexte de la crise migratoire sont soumis à la directive européenne sur le temps de travail indique la Cour de justice de l’Union européenne dans un

(crédit : Gendarmerie nationale)

Plus de dix ans après, la gendarmerie découvre la directive sur le temps de travail !

(B2) La directive sur le temps de travail s’applique aux forces armées. Mais jusqu’à présent la Gendarmerie française avait estimé en être dispensée. À tort. Aujourd’hui, elle se trouve confrontée à un vrai casse-tête comme l’a reconnu le général Richard