Carnet (20.04.2021). Russie-UE. Confidentiels. Défense. Équipements. Opérations. Diplomatie. PESC. Sanctions. Zones de crises. Pouvoirs. Etat de droit. People

(B2) Qu’il s’agisse des renforts aux frontières de l’Ukraine, de l’état de santé de l’opposant Navalny ou des actions secrètes en république tchèque, les sujets de tensions entre Européens et Russes se multiplient. À défaut de ligne rouge franchie, les

Breydel building of the European Commission.

Carnet (06.12.2019). Confidentiels (RD Congo. Traçage des armes. Jugement PSDC). PESC (Rapports Mc Allister et Danjean. Architecture du développement). Opérations PSDC (Piraterie et Somalie). Défense (Iran missiles. FEDEF ligne rouge. Financement coopératif. Litige exportation Allemagne Arabie saoudite. Base arrière russe en France. Drones armés en Allemagne. Etude sur les bases militaires. Budget ONERA). Equipement (Patrouilleurs français. Corvette polonaise. Rép. tchèque radars israéliens. Missiles antichars en Lettonie). Diplomatie (Diplomates russes expulsés. Turquie document exigé. Russie et Ukraine. Ukraine espoir, mission et lettre. OSCE). Voisinage (Albanie pas d’équivoque. Elargissement alerte kosovare). Aides (Jordanie et Liban. Albanie). Sécurité (Nouveau pacte migration. Règlement Frontex en vigueur. Rapatriement en Finlande). Pouvoirs (Malte, justice, liberté de la presse et retour de mission. Méthode de travail. Think tank IDEA). People (Mogherini nouveau défi)

(B2) Parus récemment : Libye, Turquie, Afrique, droits de l’Homme à l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (9 décembre 2019) Deux diplomates russes expulsés. Une nouvelle affaire Skripal en vue ? (blog) Relais à l’opération Atalanta Les huit préoccupations de Josep

La participation des pays tiers au Fonds européen de défense pose (encore) question (think-tanks)

(B2) Les quatre chercheurs réunis par l’Armament industry European research group (ARES), à Bruxelles mardi (8 octobre), ont centré nombre de leurs recommandations sur la participation des pays tiers au Fonds européen de défense (FEDef) Les partisans d’une coopération flexible

Carnet (02.03.2015). Agenda du gymnich à Riga. Conférence sur les drones. Deux pays tiers dans EUNAVFOR Atalanta. Contribution EUMAM Rca. EUPOL Afghanistan recrute. Nouveau binôme à l’ECFR

(B2) Parus ces derniers jours (brève)  Feu vert de la Commission à la création d’une entreprise commune entre Daimler et Kamaz Les Battlegroups, plus on cause, moins on agit Faire des battlegroups une « force d’entrée en premier ». La proposition des

Carnet (21.01.2014). Serbie. Centrafrique. Turquie. Moldavie. Voisinage

(B2) © Rendez-vous serbe au comité militaire • Fabius à Bangui à l’investiture de la nouvelle présidente • Visite en Turquie du président français : la défense aussi à l’agenda • Moldavie : maintenir le rythme des réformes (Corlatean) • Obama

La Défense européenne a besoin de toute l’aide qu’elle peut obtenir (Egmont)

(BRUXELLES2) « Le rapport est ambitieux. Il pourrait l’être beaucoup plus dans la formulation de recommandations concrètes » affirment Sven Biscop et Jo Coelmont. Les deux chercheurs de l’Institut Egmont viennent de publier leur commentaire sur le rapport provisoire de

Frapper la Syrie de façon militaire : pas une solution selon l’ECFR

(BRUXELLES2) Pour les chercheurs de l’ECFR (European Council on Foreign Relations), Anthony Dworkin, Daniel Levy et Julien Barnes-Dacey, une intervention en Syrie n’est pas conseillée. Dans une note qui vient d’être publiée, ils exposent en huit points les buts, les

(crédit : université de Gand)

L’Europe doit définir plus clairement ses intérêts (Egmont)

(BRUXELLES2) Quel est le futur des capacités militaires européennes ? Que peut-on attendre du Conseil européen de décembre prochain ? En dehors de la défense de son propre territoire, quel est le rôle auquel l’Europe aspire exactement à titre de bienfaiteur

Federico Santopinto, chercheur au GRIP ( crédit : GRIP )

Livre Blanc (français) de la Défense : la lecture des experts, très nuancée

(BRUXELLES2) Après les eurodéputés, B2 a sondé plusieurs experts européens sur leur première lecture du Livre Blanc français. Si dans l’ensemble, ils donnent un certain satisfecit, ils semblent cependant hésitants quant au message délivré par le Ministère français de la