La lutte contre l’incendie dopée par les plans de relance

(B2) Plusieurs pays ont inscrit dans leurs plans de relance l'achat de moyens contre les incendies et d'équipements pour leurs forces de pompiers et centres de catastrophes

Des Canadair CL415 en ravitaillement (Armée de l'air espagnole)

La Grèce est un des pays qui a le plus misé sur le plan de relance pour revoir son plan de gestion de catastrophes et doper son plan d'équipement. Elle prévoit ainsi l'acquisition de 11 avions de lutte amphibie, de deux hélicoptères Sikorski et la rénovation de 2 Pumas, de drones de surveillance aérienne, de véhicules incendie, la mise en place d'un système de surveillance GPS et d'un système d'alerte précoce, la création d'un centre national stratégie de gestion des risques de catastrophe, l'achèvement et la mise en service de 13 centres régionaux de protection civile.

Le Portugal prévoit l'achat de douze hélicoptères (six légers, six moyens) pour les pompiers, ainsi que de véhicules et d'équipements pour la lutte contre l'incendie, des bulldozers et tracteurs, la construction de nouvelles casernes et la rénovation d'autres.

L’Espagne prévoit aussi l'achat d'avions de lutte contre les incendies, de 100 véhicules spécialisés et la rénovation des bases de pompiers, ainsi que de drones de surveillance maritime sur la pêche illicite.

(NGV)

Télécharger les plans Espagne, Grèce, Portugal.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.