Haut-Karabakh. Les 27 dubitatifs sur le plan de paix russe, pressent pour le départ des combattants étrangers

(B2) Après le cessez-le-feu du 9 novembre conclu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan sous l’égide de la Russie, les Européens appellent au retrait des combattants étrangers du Haut Karabakh et à une solution durable, sous les auspices de l’OSCE La déclaration

Biélorussie : Feu vert pour une troisième vague de sanctions

(B2) « Une nouvelle série de sanctions en réponse à la brutalité des autorités » a été annoncée par Josep Borrell, à l’issue de la réunion (virtuelle) des ministres des Affaires étrangères, jeudi 19 novembre. Sont cette fois visées « les

Erevan et Bakou cessent le feu sous l’oeil de Moscou. Les neuf points de l’accord détaillés

(B2) L’accord conclu, mardi (10 novembre), sous l’égide de la Russie, consacre la victoire de l’Azerbaïdjan, mais aussi l’ancrage russe sur le terrain L’accord a été conclu directement entre les premier ministre arménien Nikol Pachinian, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev

Biélorussie. Le président Loukachenko et 14 autres responsables biélorusses sur liste noire

(B2) L’Union européenne a approuvé ce vendredi (6.11) une nouvelle vague de sanctions contre les dirigeants biélorusses La décision a été approuvée par procédure écrite. Procédure lancée mercredi (4.11) par les ambassadeurs des États membres (Coreper II). Elle est simultanée

Ukraine. La décision de la Cour constitutionnelle sur la corruption critiquée par les Européens

(B2) La décision de la Cour constitutionnelle d’invalider des mesures anticorruption « remet en question un certain nombre d’engagements internationaux que l’Ukraine a pris vis-à-vis de ses partenaires internationaux, dont l’Union européenne » dénonce le service diplomatique européen dans un

L’unité 26165 du GRU et un hacker russe mis sur liste noire. En cause l’attaque sur le Bundestag

(B2) L’Union européenne approuve ce jeudi (22.10) une série de nouvelles inscriptions sur sa liste noire des auteurs de cyber attaques. Une réponse à la demande allemande de voir sanctionner les Russes, auteurs d’une attaque sur le Parlement allemand de

Depuis l’OTAN, l’Arménie accuse la Turquie de mettre le feu aux poudres au Haut-Karabagh

(B2) Le président arménien Armen Sarkissian était accueilli au QG de l’OTAN mercredi (21 octobre). L’occasion idéale pour déclamer haut et fort ses reproches à l’égard de la Turquie dans la guerre au Haut-Karabagh Armen Sarkissian ne s’est pas déplacé

Empoisonnement au Novitchok d’Alexei Navalny : six responsables russes proches du Kremlin à l’index

(B2) Les Européens ont décidé de brandir le bâton face à la tentative d’empoisonnement au Novichok en sanctionnant plusieurs responsables de l’administration présidentielle russe et des services de sécurité Cette mesure vient concrétiser le feu vert donné par les ministres

Le chef du groupe Wagner mis à l’index par l’Union européenne

(B2) Les Européens ont décidé d’ajouter un nom à la liste noire des personnes menaçant la stabilité de la Libye. Et pas n’importe lequel : Yevgeniy Prigozhin, homme lige du Kremlin et fondateur du groupe Wagner La décision prise au

Biélorussie. Les 27 prêts à sanctionner A. Lukachenko et d’autres. La fin de l’approche graduée

(B2) Face à la répression constante et au refus du dialogue de Minsk, les ministres des Affaires étrangères de l’UE haussent le ton. Réunis, ce lundi (12.10) à Luxembourg, ils donnent le feu vert aux sanctions directes contre Alexandre Loukachenko,

Des sanctions contre les Russes coupables de l’empoisonnement de Navalny imminentes (v2)

(B2) C’est la France et l’Allemagne qui ont proposé, et beaucoup poussé. De nouvelles sanctions vis-à-vis de Russes responsables de l’empoisonnement de Alexei Navalny à l’étude. Un geste clair à l’intention de Moscou Le travail technique en cours au sein

Répression contre les médias en Biélorussie, méthodes de désinformation décryptées par un expert

(B2) La désinformation et la répression des médias sont toujours de règle en Biélorussie comme en Russie. Exemples Entre deux réunions, plusieurs experts de la cellule désinformation du service diplomatique européen sont venus décortiquer en septembre devant plusieurs journalistes (dont

Ukraine : des réformes difficiles restent à faire soutient l’UE

(B2) Le sommet UE-Ukraine tenu en présentiel le 6 octobre à Bruxelles a permis de réitérer certains messages des Européens au gouvernement de Kiev comme à Moscou La réforme des services de sécurité un vaste défi La question de l’application

Les sanctions pour la Biélorussie débloquées. 40 responsables du régime Loukachenko sur liste noire (v2)

(B2) Les 27 ont approuvé vendredi (02.10) par procédure écrite de nouvelles sanctions contre le gouvernement de Minsk L’accord sur la Turquie débloque le sujet Les chefs d’état et de gouvernement des 27 étaient tombés d’accord sur leur position vis-à-vis

La Crimea Railway et d’autres responsables du pont ferroviaire entre Crimée et Russie mis au ban par l’Europe

(B2) Deux personnes et quatre entités supplémentaires ont été ajoutées à la liste noire de l’Union européenne par le Conseil de l’UE, jeudi (1er octobre) On trouve quatre sociétés impliquées dans le projet visant à relier les infrastructures ferroviaires de

Détournement de fonds. Le Conseil mord la poussière. Les Pshonka et Arbuzov obtiennent raison

(B2 – exclusif) Le tribunal de l’UE a ordonné mercredi (23 septembre) l’annulation du gel des avoirs de trois responsables ukrainiens soupçonnés de détournement de fonds. Motif : le non-respect des droits de la défense. Toute la liste noire de

Biélorussie : les 27 incapables d’adopter des sanctions

(B2) Les ministres des Affaires étrangères des 27 n’ont pas vraiment réussi à surmonter le mécontentement chypriote pour adopter des sanctions contre le gouvernement de Minsk. Et leur rencontre avec la figure de l’opposition bélarusse, Svetlana Tikhanovskaïa, n’y a rien

De l’eau dans le gaz à NordStream2 ? L’Allemagne prise d’un gros doute sur la Russie

(B2) La tentative d’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny semble être la goutte d’eau qui fait déborder le vase, en particulier en Allemagne. Le projet de gazoduc Nord Stream 2 pourrait en être la première victime Ce projet vise à doubler

Biélorussie, Turquie. L’UE peine à établir des sanctions contre les deux derniers ‘dictateurs’ en Europe. Deux dossiers intimement liés

(B2) Les jours passent et semblent se ressembler sur le front européen des sanctions. Les Européens peinent à s’accorder pour établir des mesures vis-à-vis du régime biélorusse de A. Loukachenko, comme de son alter-ego turc R. T. Erdogan. Tous deux

Affaire Navalny. L’OTAN demande des explications à la Russie. Sans vraiment espérer de réponse

(B2) L’OTAN et les Européens sont furieux après l’empoisonnement de l’opposant russe. Ils le disent haut et fort. Mais les possibilités de réplique apparaissent plutôt limitées Une admonestation de l’OTAN Après une réunion des ambassadeurs de l’Alliance, ce vendredi (4

Sommet européen convoqué sur la Biélorussie le 19 août (alerte)

(B2) Le président du Conseil européen, Charles Michel, a convoqué une réunion exceptionnelle des Chefs d’État et de gouvernement, en plein mois d’août, mercredi 19, consacrée uniquement à la Biélorussie. Une réunion qui suit celle des ministres des Affaires étrangères

Biélorussie : le principe de sanctionner le régime Loukachenko approuvé par les 27

(B2) Les 27 ministres des affaires étrangères, réunis en session exceptionnelle, ce vendredi (14 août), ont décidé de lancer un processus de sanctions contre les responsables des fraudes électorales et des violences contre la population en Biélorussie après l’élection présidentielle