La France attend surtout des renforts dans l'opération Barkhane. Ici recherche d'armes dans les Ifoghas (archives B2 / crédit : DICOD / EMA)

La clause de défense mutuelle (42.7) activée. Qui se mobilise ? Comment ? (maj6)

(B2 – exclusif) Les attentats du 13 novembre ont été un choc. Et l’invocation de clause de défense mutuelle de l’article 42.7 du Traité par la France a été approuvée par tous les Etats membres sans exception, lors de leur

Carnet (29.11.2015) Portugal (gouvernement). EUCAP Sahel Mali (enquêteurs). EUAM Ukraine (semi-échec). EUTM Mali (Slovaquie). Collège de défense (budget). Allemagne (Daech). Italie (Finul). Pologne-Otan. Bulgarie (Mig29). Armes slovaques (trafic). Radicalisation. UE-Ligue Arabe. Union Pour la Méditerranée. UE-ACP. Mozambique. Hopital MSF Kunduz (résolution). UE-Nations-Unies Argentine (S. Malcorra). Vénézuela (L.M. Diaz).

(B2) Parus récemment N°29. La crise des migrants devenue crise des réfugiés, puis crise tout court Le plan d’action de la Commission pour doper l’industrie de la défense  Pacte de stabilité et Pacte de sécurité ne sont pas opposés. Utilisons

(crédit : CE)

Pacte de stabilité et Pacte de sécurité ne sont pas opposés. Utilisons les flexibilités (Moscovici)

(B2) Pierre Moscovici, le commissaire chargé de l’Economie et des affaires financières, a fait le point, mercredi (25 novembre) sur l’application du pacte de stabilité après les attentats de Paris. Une situation de priorité absolue. « Comme j’ai pu l’exprimer

Les ministres français de la justice (C. Taubira) et de l'Intérieur (B. Cazeneuve), en arrière-plan le commissaire européen D. Avramopoulos (crédit : Conseil de l'UE)

Les 28 mettent le turbo sur la lutte anti-terroriste. Les 14 mesures adoptées vendredi

(B2) Les fusillades à Charlie hebdo à Paris, en janvier, puis à Copenhague en février, avaient semé l’alerte. Et les 28 s’étaient mis en ordre de bataille, remettant à jour un plan de lutte contre le terrorisme, resté au second

Gilles de Kerchove à la sortie du Conseil des ministres détaillant le résultat de la réunion (crédit : CUE)

Les services de renseignement coopèrent énormément. Le problème est ailleurs (De Kerchove)

(BRUXELLES2) Devant la presse après la réunion du Conseil des ministres de l’Intérieur, vendredi (20 novembre), le coordinateur de la lutte anti-terrorisme, Gilles de Kerchove, est venu exprimer sa satisfaction de voir, enfin, les ministres de l’UE comme les institutions

Carnet (19.11.2015). Nathalie Tocci (SEAE). Conseil intérieur (conclusions). Frontières Schengen (non paper). Attentats Paris (bilan). Agenda européen de Sécurité (bilan). Renseignement (rapport). Budget 2016. Radicalisation. Israël (colonies). Kosovo (dialogue). Nigeria (terrorisme). Sommet G5 Sahel. F-35 canadiens.

(B2) Parus ces derniers jours : Un cadre plus strict sur la détention d’armes à feu proposé par la Commission Le budget de l’Agence européenne de défense n’augmentera (presque) pas Pris de court, Jens Stoltenberg défend la compétence de l’OTAN

Un cadre plus strict sur la détention d’armes à feu proposé par la Commission

(BRUXELLES2) La Commission européenne a proposé, mercredi (18 novembre), un paquet normatif sur les armes à feux. Un « nouveau cadre législatif plus strict et plus sévère » selon les mots même de la commissaire européenne en charge du Marché

Jens Stoltenberg, Secrétaire Général de l'OTAN. Conférence annuelle de l'EDA

Pris de court, Jens Stoltenberg défend la compétence de l’OTAN et nie tout rôle militaire à l’UE

(B2) Présent au Conseil des ministres de la Défense de l’UE, mardi (17 novembre), comme à l’Agence européenne de défense, la veille, Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN a tenu à souligner la compétence militaire de l’OTAN en matière de contre-terrorisme