Les Européens mettent la pédale douce sur une opération à Ormuz : de l’échange d’informations plutôt que de l’escorte

(B2 à Helsinki) L’opportunité de mettre en place une opération dans le détroit d’Ormuz n’est plus vue comme une priorité par la plupart des ministres de l’UE. Mais une mission d’échange d’informations reste toujours à l’étude. Résultat des discussions au

Carnet (17.12.2018). Confidentiels (EUTM Rca Bouar, SatCen budget). Opérations (EUBAM Libye prolongée, MINUSCA, Baltic air policy Pologne). Défense (Bulgarie F-16, Tchéquie véhicules, Drone MALE étape). Diplomatie (Yemen accord de Stockholm, Syrie intervention turque et résolution ONU, Nicaragua presse, Mozambique, RD Congo, Bolivie, Burundi). Voisinage (Armée du Kosovo réaction et ONU). Aides (Maroc frontières). Pouvoirs (Slovaquie-détournement, MFF-Conseil européen, Babis CEDH). A l’agenda

(B2) Parus récemment : Faute de budget 2019, l’Agence européenne de défense passe aux douzièmes provisoires (blog) Formation franco-allemande sur le BPC Mistral L’Europe doit contribuer à la réunification de Chypre (Nikos Anastasiadis) (blog) Sauver ou périr (film) Focus sur

L’opération militaire de stabilisation à Bangui « EUFOR RCA » (avril 2014 – juin 2015)

(B2) La République centrafricaine connaît en 2013 un nouveau conflit interne. Une coalition de groupes armés, la Seleka, à majorité musulmane, s’empare de Bangui et renverse le président François Bozizé en mars 2013. Leur dirigeant Michel Djotodia se proclame président de

L’action de soutien civilo-militaire à la mission de l’Union africaine au Darfour « AMIS II » (juillet 2005 – décembre 2007)

(B2) La région soudanaise du Darfour connaît un conflit civil violent depuis le début 2003. Les forces gouvernementales et aux milices janjawid proches du pouvoir de Khartoum s’opposent aux rebelles du mouvement de la justice et de l’égalité (JEM) et

L’opération militaire de stabilisation à l’est du Tchad et en RCA « EUFOR Tchad RCA » (28 janvier 2008 – 15 mars 2009)

(B2) La situation au Darfour continue d’être précaire. Les violences continuelles poussent la population à quitter leur domicile. Le régime de Khartoum est accusé de mener une politique de nettoyage ethnique. En avril 2007, un rapport de l’ONU accuse le

Les opérations alternatives d’aide en Syrie : peu efficaces et dangereuses (Georgieva)

(BRUXELLES2) La commissaire européenne chargée de l’Aide humanitaire, Kristalina Georgieva, a en fin d’après-midi, ce mardi (6 novembre) devant les eurodéputés de la commission Affaires étrangères et développement réunis, littéralement « fusillé » toute solution alternative à l’aide humanitaire classique en Syrie,